topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

20/10/2008

Vivre de ses moyens

Episode 7

L'orgueil de vouloir paraître est une vraie malédiction; avant de consulter votre fantaisie, consultez votre bourse . L'orgueil est un mendiant qui crie aussi haut que le besoin et avec bien plus d'effronterie. Avez-vous fait emplette d'une jolie chose, il vous en faut acheter dix autres, pour que vos acquisitions anciennes et nouvelles ne jurent pas entre elles.

Il est plus aisé de réprimer le premier désir que de contenter tous ceux qui suivent. Le pauvre qui singe le riche est véritablement aussi fou que la grenouille qui s'enfle pour égaler le boeuf en grosseur. Les grands vaisseaux peuvent risquer davantage, mais les petits bateaux ne doivent pas s'écarter du rivage.

Au surplus, les folies de cette nature sont assez vite punies; car L'orgueil qui dîne de vanité soupe de mépris ». L'orgueil déjeune avec l'abondance, dîne avec la pauvreté, et soupe avec la honte. Et que revient-il, après tout, de cette envie de paraître pour laquelle on a tant de risques à courir et tant de peines à subir ?

17/10/2008

Vous avez dit "Travaillement"

Episode 6

Si vous voulez être riche, apprenez à mettre de côté pour le moins autant qu'à gagner. Laissez là toutes vos folies dispendieuses, et vous n'aurez plus tant à vous plaindre de la dureté des temps, de la pesanteur de l'impôt et des charges du ménage; car les femmes et le vin, le jeu et la mauvaise foi, font petites les richesses et grands les besoins. Un vice coûte plus à nourrir que deux enfants .

Vous pensez peut-être qu'un peu de thé, un peu de punch de temps à autre, un plat un peu plus recherché, des habits un peu plus brillants, une partie de plaisir par-ci, par-là, ne tirent pas à conséquence; mais souvenez-vous que les petits ruisseaux font les grandes rivières. Il ne faut qu'une petite fente pour couler à fond un grand navire.

naufrage.jpg

16/10/2008

Secrets des millionnaires

« La plupart des gens pensent que les millionnaires aiment ce qu'ils font parce qu'ils gagnent beaucoup d'argent : en réalité, ils gagnent beaucoup d'argent parce qu'ils aiment ce qu'ils font ! »

Mark Fisher

10/10/2008

Travailler maintenant

Episode 3

Si vous étiez au service d'un bon maître, ne seriez-vous pas honteux qu'il vous surprît les bras croisés ?3764536605.jpg

Mais vous êtes votre propre maître. Rougissez donc de vous surprendre à rien faire, quand il y a tant à faire, pour vous-même, pour votre famille, pour votre pays. Prenez vos outils sans mitaines, souvenez-vous que « chat ganté ne prend pas de souris ».

Il est vrai qu'il y a beaucoup de besogne et peut-être avez-vous le bras faible ? Mais tenez ferme, et vous verrez des merveilles :
A la longue, les gouttes d'eau percent la pierre.
Avec de l'activité et de la patience, la souris coupe le câble.
Les petits coups font tomber de grands chênes.

08/10/2008

Le temps est si précieux

Episode 2

« Vous aimez la vie, dit-il encore : ne perdez donc pas le temps, car c'est l'étoffe dont la vie est faite.2148_1.JPG

Combien de temps ne donnons-nous pas au sommeil au delà du nécessaire, oubliant que renard qui dort ne prend pas de poule, et que nous aurons le temps de dormir dans la tombe ».

Si le temps est le plus précieux des biens, « La perte du temps doit être la plus grande des prodigalités ».

Il nous dit ailleurs : « Le temps perdu ne se retrouve plus; assez de temps est toujours trop court ». Ainsi donc, au travail, et pour cause ! De l'activité ! et nous ferons davantage avec moins de peine.

« L'oisiveté rend tout difficile; le travail rend tout aisé; celui qui se lève tard traîne tout le jour, et commence à peine son ouvrage à la nuit ».
« Fainéantise va si lentement, que pauvreté l'atteint tout de suite ».

« Pousse les affaires, et qu'elles ne te poussent pas ».

« Se coucher tôt, se lever tôt, donnent santé, richesse et sagesse ».


234.png

07/10/2008

Aide toi, le ciel t'aidera

Je vais vous faire découvrir un livre qui sera ensuite distribué gratuitement sur ce blog. C’est un document que j’ai trouvé très intéressant, par sa sagesse. Je vous publierai dans cette rubrique régulièrement des extraits que j’appellerai épisodes. Puis à la fin, vous pourrez télécharger le livre.

Episode 1

Quelqu'un, s'adressant à un bon vieillard en cheveux blancs et assez bien mis, lui dit :
« Et vous, père Abraham, que pensez-vous de ce temps-ci ? Ces lourds impôts ne vont-ils pas tout à fait ruiner le pays ? Comment ferons-nous pour les payer? Que nous conseilleriez-vous? »
Le père Abraham attendit un instant, puis répondit : « Si vous voulez avoir mon avis, je vais vous le donner en peu de mots, car, un mot suffit au sage. »

Chacun le priant de s'expliquer, l'on fit cercle autour de lui, et il poursuivit en ces termes :
« Mes amis, les impôts sont, en vérité, très lourds, et pourtant, si ceux du gouvernement étaient les seuls à payer, nous pourrions encore nous tirer d'affaire.

Mais il y en a bien d'autres et de bien plus onéreux pour quelques-uns de nous. Nous sommes taxés :
>> pour le double au moins par notre paresse,
>> pour le triple par notre orgueil,
>> pour le quadruple par notre étourderie,

et, pour ces impôts-là, le percepteur ne peut nous obtenir ni diminution ni délai; cependant tout n'est pas désespéré, si nous sommes gens à suivre un bon conseil :
"Aide-toi, le Ciel t'aidera"

Vieillard.jpg