topblog Ivoire blogs

11/07/2009

Un règlement au travail bien particulier

Règle n°1 – Maladie : Elle n’est autorisée en aucune circonstance. Nous n’acceptons pas les certificats médicaux comme preuve de maladie. Si vous pouvez aller voir votre médecin, vous pouvez certainement aussi venir travailler.

Règle n°2 – Absence pour cause d’opération : Ne seront prises en considération que les interventions chirurgicales pratiquées les samedis, dimanches et jours feriés. La convalescence devra se passer sur le lieu de travail.

Règle n°3 - Décès dans votre entourage : Débrouillez vous pour participer aux funerailles en dehors des heures de service.

laboratoires-dentaires-france.jpg

Règle n° 4 – Votre décès : Acceptable comme excuse, prévenir deux semaines avant pour que soit préparé votre remplaçant.

Règle n°5 – Hygiène personnelle : Beaucoup trop de temps est perdu dans les toilettes. Dorénavant, il faudra prendre l’habitude d’y aller par ordre alphabetique, par tranche de 5 minutes. Si vous n’êtes pas en mesure de prendre votre tour, vous attendrez le lendemain.

Règle n°6 – Rendement : Peu importe la qualité du travail fait, vous n’en ferez jamais assez. Si vous n’êtes pas d’accord, allez voir votre supérieur hierarchique.

Gègle n°7 – Qualité : Le niveau minimum accepté est la perfection dans tous les cas

Règle n°8 – Conseil personnel : Buvez tous les matins 3 cuillerées d’huile de foie de morue. Vous serez optimiste toute la journée, car après rien de pire ne pourra vous arriver

Règle n°9 : Le patron a toujours raison, même s’il n’est pas là

Règle 10 – Quand le patron a tort : Voir règle n°9

J’aime bien ce règlement affiché au laboratoire de biochimie de la faculté de médecine d’Abidjan depuis plusieurs années. Vous reconnaitrez comme moi qu’il est bien particulier.

 

21/04/2009

Un bon moyen pour trouver du travail

L'express.fr - Il pirate Twitter et... décroche un job. Mickeyy, de son vrai nom Michael Mooney, lançait le week-end de Pâques des attaques sous la forme de deux vers informatiques contre le site de micro-blogging. Résultat? Intéressée par ses compétences, la société ExqSoft Solutions LLC (développement et hébergement d'applications internet) lui a offert un poste de développeur web et analyste en sécurité informatique.

twitter1.jpg


Un autre hacker, Owen Thor Walker, néo-zélandais de 19 ans, s'était vu offrir un emploi dans une société de télécommunications courant mars. Il avait infecté des dizaines de milliers d'ordinateurs à travers le monde. Qui a dit que le crime ne paye pas?

15/10/2008

Quand le doute sauve

Episode 5

Garde ta boutique et ta boutique te gardera
Celui qui par la charrue veut s'enrichir, de sa main doit la tenir. L'oeil du maître fait plus d'ouvrage que ses deux mains.

« faute de soin fait plus de tort que faute de science », « ne pas surveiller vos ouvriers, c'est leur livrer votre bourse ouverte ».
Le trop de confiance est la ruine de plusieurs : Dans les choses de ce monde, ce n'est pas la foi qui sauve, mais le doute.
Le soin que l'on prend soi-même est celui qui fructifie le mieux; car, si vous voulez avoir un serviteur fidèle et qui vous plaise, servez-vous vous-même.

13/10/2008

Vous pensez loisir?

Episode 4

« Emploie bien ton temps, si tu songes à gagner du loisir; et puisque tu n'es pas sûr d'une minute, ne perds pas une heure ».
Le loisir, c'est le moment de faire quelque chose d'utile.

Ce loisir, l'homme actif l'obtiendra, mais le fainéant, jamais; car une vie de loisir et une vie de fainéantise sont deux.
Bien des gens voudraient vivre sans travailler, sur leur seul esprit; mais ils échouent faute de fonds.
Le travail, au contraire, amène à sa suite les aises, l'abondance, la considération. Fuyez les plaisirs et ils courront après vous.

10/10/2008

Travailler maintenant

Episode 3

Si vous étiez au service d'un bon maître, ne seriez-vous pas honteux qu'il vous surprît les bras croisés ?3764536605.jpg

Mais vous êtes votre propre maître. Rougissez donc de vous surprendre à rien faire, quand il y a tant à faire, pour vous-même, pour votre famille, pour votre pays. Prenez vos outils sans mitaines, souvenez-vous que « chat ganté ne prend pas de souris ».

Il est vrai qu'il y a beaucoup de besogne et peut-être avez-vous le bras faible ? Mais tenez ferme, et vous verrez des merveilles :
A la longue, les gouttes d'eau percent la pierre.
Avec de l'activité et de la patience, la souris coupe le câble.
Les petits coups font tomber de grands chênes.

08/10/2008

Le temps est si précieux

Episode 2

« Vous aimez la vie, dit-il encore : ne perdez donc pas le temps, car c'est l'étoffe dont la vie est faite.2148_1.JPG

Combien de temps ne donnons-nous pas au sommeil au delà du nécessaire, oubliant que renard qui dort ne prend pas de poule, et que nous aurons le temps de dormir dans la tombe ».

Si le temps est le plus précieux des biens, « La perte du temps doit être la plus grande des prodigalités ».

Il nous dit ailleurs : « Le temps perdu ne se retrouve plus; assez de temps est toujours trop court ». Ainsi donc, au travail, et pour cause ! De l'activité ! et nous ferons davantage avec moins de peine.

« L'oisiveté rend tout difficile; le travail rend tout aisé; celui qui se lève tard traîne tout le jour, et commence à peine son ouvrage à la nuit ».
« Fainéantise va si lentement, que pauvreté l'atteint tout de suite ».

« Pousse les affaires, et qu'elles ne te poussent pas ».

« Se coucher tôt, se lever tôt, donnent santé, richesse et sagesse ».


234.png

07/10/2008

Aide toi, le ciel t'aidera

Je vais vous faire découvrir un livre qui sera ensuite distribué gratuitement sur ce blog. C’est un document que j’ai trouvé très intéressant, par sa sagesse. Je vous publierai dans cette rubrique régulièrement des extraits que j’appellerai épisodes. Puis à la fin, vous pourrez télécharger le livre.

Episode 1

Quelqu'un, s'adressant à un bon vieillard en cheveux blancs et assez bien mis, lui dit :
« Et vous, père Abraham, que pensez-vous de ce temps-ci ? Ces lourds impôts ne vont-ils pas tout à fait ruiner le pays ? Comment ferons-nous pour les payer? Que nous conseilleriez-vous? »
Le père Abraham attendit un instant, puis répondit : « Si vous voulez avoir mon avis, je vais vous le donner en peu de mots, car, un mot suffit au sage. »

Chacun le priant de s'expliquer, l'on fit cercle autour de lui, et il poursuivit en ces termes :
« Mes amis, les impôts sont, en vérité, très lourds, et pourtant, si ceux du gouvernement étaient les seuls à payer, nous pourrions encore nous tirer d'affaire.

Mais il y en a bien d'autres et de bien plus onéreux pour quelques-uns de nous. Nous sommes taxés :
>> pour le double au moins par notre paresse,
>> pour le triple par notre orgueil,
>> pour le quadruple par notre étourderie,

et, pour ces impôts-là, le percepteur ne peut nous obtenir ni diminution ni délai; cependant tout n'est pas désespéré, si nous sommes gens à suivre un bon conseil :
"Aide-toi, le Ciel t'aidera"

Vieillard.jpg