topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

06/10/2008

Interet d'un site web pour un salon professionnel

Intérets d'un site web pour un salon professionnel

Avec le retour à la normale en Cote d’Ivoire, il se tient de plus en plus de salons professionnels à Abidjan. Ces événements sont organisés par des agences de communication de la place. Certaines travaillent à faire de leur salon, le rendez vous annuel de tous les professionnels du secteur concerné. Ce qui est louable et montre la grande vision à long terme des promoteurs de ces salons. Ce que l’on remarque par contre, c’est que peu, sinon aucun de ces salons n’a un site web entièrement dédié à ce jour. Nous voulons dans cette petite brochure évoquer l’intérêt d’un site web pour salon professionnel.




Ce qui se voit souvent


Un salon professionnel permet aux entreprises intervenant dans le secteur concerné de se faire voir, de se faire connaître, de rencontrer de nouveau client, de présenter de nouveaux produits, en gros de communiquer. Pour le promoteur, tout comme l’exposant, cela se prépare à l’avance. On a vu cette année, certains organisateurs faire des points presse de lancement trois à quatre mois avant la date retenue. Puis pendant le reste du temps, les choses se font dans l’ombre.

On vous retrouve facilement grâce à votre site web

Ceux qui ont lu l’article dans le journal en passant, ne savent plus comment retrouver le contact de l’organisateur, pour ne pas dire son nom. Le promoteur pendant ce temps contacte les entreprises qu’il connaît, les petites qu’il ne connaît pas ignorent qu’un grand espace très avantageux pour elles est en préparation. C’est un mois avant, qu’elles verront l’affiche sur un carrefour. D’autres ne verront que le spot à la télé une semaine avant.

Si vous connaissez un salon professionnel qui se tient en Europe, faites une recherche sur Google, vous verrez son site web, la date et le lieu du prochain rendez-vous, les contacts du promoteur et bien d’autres informations.

Les organisateurs ivoiriens de salons doivent tenir compte du web dans leurs stratégies de communication. Loin de nous l’intention d’apprendre à ces spécialistes de la communication leur métier. Nous voulons juste les rappeler, sinon les encourager en les faisant comprendre que s’il est vrai que la Cote d’Ivoire n’a pas encore franchit le cap des 500 000 internautes, les décideurs et exposants potentiels se trouvent au nombre des internautes actuels, car la connexion adsl ne cesse d’envahir nos sociétés privées et publiques.



Quelques idées du rôle d’un site web pour votre salon


 Un site web mis en place 6 à 9 mois avant la manifestation, est un support de communication, qui touche même l’étranger, et parle déjà de l’événement, le programme, l’expérience et le succès des éditions passées, les exposants et annonceurs déjà engagés, les innovations, etc.

 C’est le lieu ou tous ceux qui auraient entendu parler du rendez vous pourrait avoir plus d’infos et trouver vos contacts.


 C’est un argument supplémentaire de prospection en ce que les exposants et annonceurs pourraient avoir leur noms et images publiés sur le site pendant la durée de la manifestation (plus tôt ils s’engageront, plus longtemps sera leur image sur le site).

 Vous pouvez consacrer une page web par exposant et annonceurs (présentation d’activités).

 Vous pouvez publier un résumé des différents panels, conférences et débats tenus pendant le salon, de publier les images des temps forts du salon.

 Vous pouvez aussi publier les interviews et avis des visiteurs, exposants et annonceurs du salon.

L’importance d’un site web pour votre salon est indéniable
Avant, pendant et après l’événement


Un publi reportage à la télé après le salon est intéressant pour l’image, le site lui reste en ligne et continue le travail. Son importance est donc indéniable à tous les stades de l’événement, avant, pendant et après. Nous espérons que les différents promoteurs de salons professionnels d’Abidjan contacteront Okibat Group Sarl (www.okibatgroup.org ) pour créer et administrer leurs sites web en vu des prochaines éditions.


Par Euclide Okolou
Directeur d’Okibat Group Sarl