topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

03/04/2009

Pourquoi Gbagbo a pleuré ?

C’est passé en direct à la télé mercredi, mais j’ai eu l’occasion de le suivre le lendemain. La cérémonie d’hommage aux 19 victimes du stade Felix Houphouet Boigny, en marge du match Cote d’Ivoire – Malawi qui « ont payé pour rencontrer la mort ».

Cette cérémonie a été marquée par les pleurs du président Gbagbo qui a du interrompre son discours. C’était émouvant ! J’en ai eu des larmes aux yeux. Cependant quelques commentaires et interrogations entendus ici et là m’ont refroidi. C’est pas bien d’être un homme public, tous les actes sont interprétés diversement. Pourquoi le président Gbagbo a pleuré ?

gbagbo pleure.jpg


L’on suppose que c’est par compassion humaine que le président a fondu en larmes. Penser à ce père qui est mort avec son fils de 12 ans et toutes ses autres personnes qui voulaient juste s’amuser et célébrer leur équipe nationale

Quelqu’un a dit : C’est parce qu’il pensait à tous les malheurs qu’il a connu durant sa présidence sans le soutien de la communauté internationale, car juste avant de pleurer il remerciait la Fifa pour son soutien par la minute de silence décrétée dans tous les stades. « Il nous arrive souvent des malheurs, mais ce n’est pas toujours que les gens sont solidaires »

Une autre pensée dit que c’est juste une pâtisserie pour faire taire les murmures et la colère qui enflaient, pour rouler les gens dans la farine et susciter un sentiment favorable à son égard.

Est-ce qu’un président n’a pas de cœur ? N’avons-nous pas vu Sassou Nguesso du Congo pleurer à chaudes larmes il y’a quelques jours ? Yako président!

10/01/2009

Ce que Dieu dit à Gbagbo

Connaissez vous le journal chretien "Top Chretien Magazine"? Top Chrétien Magazine s’engage aux cotés du peuple et écrit au président Gbagbo
gbagbo.jpg
Voici ce que Dieu dit à Gbagbo ! C’est le titre en une du numéro 58 du Top Chrétien Magazine parut hier. Dans la rubrique « Prophétie de l’actualité », M Meyet, directeur de publication de ce journal chrétien, attire l’attention du chef de l’état ivoirien sur la cherté de la vie. Dans une espèce de lettre ouverte qu’il dit être « oracle du seigneur », il invite le président à baisser urgemment le prix du carburant conformément à la promesse qu’il avait faite de l’indexer désormais au cours du pétrole, en espérant que cela se répercutera sur les prix de plusieurs autres denrées.

Lire la suite

11/10/2008

Il revait d'etre président

« Un rêve qui finit en histoire drôle ! », C’est ce qu’a dit le présentateur du journal de 23h sur la RTI après le reportage concernant cette sombre histoire. J’ai eu mal au cœur. Le faux et le faible populaire portent atteinte à l’image du christianisme. De quoi s’agit il ?

Selon le reportage de la première, c’est un assureur qui a reçu une prophétie de la bouche du pasteur Emmanuel Boue, disant qu’il sera le prochain président de la Cote d’ivoire après le décès du président actuel Gbagbo. Pour voir la prophétie se réaliser, il lui fallait poser des actes de foi et de reconnaissance, notamment prévoir un discours d’investiture filmé, et faire des offrandes. Tout le monde sait que le fauteuil présidentiel, particulièrement en Afrique enrichit. Notre chef d’entreprise s’est donc laissé aller : près de 100 millions pour aménager l’église du pasteur, une villa dans un quartier résidentiel de Cocody + 2 grosses cylindrés.

Ne voyant rien venir, le président en rêve (ou en cauchemar) a commencé à se plaindre et à retirer certains dons qu’il avait fait en sacrifice. C’est alors que, toujours selon le reporter de la première, le pasteur a fait sortir la vidéo compromettante dans laquelle il prononçait son discours d’investiture après le décès imaginaire de M Gbagbo. Et les quatre individus ont finit en prison. Celui qui rêvait d’être président, celui qui a donné la fausse prophétie, l’avocat qui a aidé à la rédaction du discours et celui qui a filmé le discours.

Le procureur a requis 7 ans d’emprisonnement pour le pasteur et 3 ans pour la victime. C’est donc une fausse prophétie qui a conduit à une histoire drôle cauchemardesque.

Commentaires :
Ce n’est donc pas vraiment un coup d’état « déjoué grâce à la vigilance des services secrets ivoiriens » comme l’annonçait fraternité Matin le 20 février 2008. C’est juste une simple arnaque au nom de Dieu comme cela s’observe souvent. En plus, « le prophète » n’a jamais dit que le monsieur accéderai au pouvoir après un coup d’état, mais après le décès du président actuel. Or, un président au pouvoir ne meurt pas que par coup d’état. La mort récente du président Levy Mwanawasa de Zambie le prouve. Je suis surpris que jusqu’à ce jour, le procureur puisse parler comme s’il s’agissait d’un vrai coup d’état. Je pense que les accusés n'ont rien à faire en prison, surtout pas le président. Il faut juste les libérer avec les moqueries de la république.

J’espère que notre ex futur président (Que dis je ? on ne sait jamais ! il faut laisser une porte ouverte au possible) portera plainte pour escroquerie.