topblog Ivoire blogs

09/09/2012

Le Congo est un pays chretien animiste

Officiellement, la population congolaise est en majorité chrétienne. En pratique j’en doute. Si par chrétien, l’on considère les gens qui pensent au Dieu de la bible lorsqu’elles prononcent le mot Dieu, là il y’a pas de problèmes. Mais si l’on doit prendre le mot chrétien selon sa valeur, c'est-à-dire quelqu’un qui travaille activement à obéir à la parole de Dieu, là on s’enfonce dans le ridicule.

Photo
En effet, la facilité avec laquelle celui qui vous parlait hier de sa vie de prière et de la grâce de Dieu, vous parlera le lendemain de son plan B (sa maitresse) est déconcertante. Tout comme l’est la facilité à honorer le sorcier en lui attribuant tous les problèmes qui surviennent. Toute maladie qui dure plus de 3 jours est très probablement un sort maléfique. La mort n’est presque jamais naturelle, même celle d’un vieillard de 80 ans. Le soulard reconnu de tous, qui en vient à boxer son chef sous l’effet de l’alcool est dit victime d’une machination nocturne de tel oncle. Au début, on est forcement étonné par le niveau intellectuel élevé de ceux qui participent à ces imaginations débordantes. L’autre problème est qu’il y’a toujours un marabout qui très souvent joue au prophète avec une bible en main, pour désigner l’auteur du malheur qui vous arrive. Combien de familles ou de liens d’amitiés sont aujourd’hui brisés par ces esprits de python ? Il y’a certainement des chrétiens au Congo, mais il y’a aussi beaucoup de « chrétiens animistes ». 1 jean 1.6-10 1. Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. 2. Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 3. Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous. 4. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 5. Si nous disons que nous n'avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n'est point en nous.