topblog Ivoire blogs

10/12/2008

Décembre et ses inoubliables

Je cours te faire un bisou spécial ce soir, ma princesse. En pensant à toi je ne cesse de me rappeler ce jour là. C’était encore un de ces coups de tête que ta mère et moi avons le secret. Toute petite comme l’écho nous avait prévenu, mais joufflu comme aucun autre bébé ce jour là à la maternité.
bb.JPG
Je t’ai vu sortir des entrailles de ta mère. Tu étais tout de suite reconnaissable entre tous ces bébés. Belle comme celle qui t’as enfanté. Que Dieu t’accorde longue vie et bonheur ma princesse. Qu’il nous accorde de te chicoter pour ton bien quand il le faut et de veiller à ton salut dans cette vie et pour la vie à venir. Ta présence nous réjouit.
princesse1.JPG
En y pensant, sais tu que c’est un 11 décembre que je suis arrivé dans ce pays ? C’est en décembre qu’après de longues négociations, il m’a été autorisé de doter ta mère. Et tiens toi bien, on s’est marié un 24 décembre. C’est juste après ta naissance en décembre toujours que j’ai décidé de légaliser l’existence de cet autre bébé qu’est Okibat Group ? Eh ! Okibat.com est né un 11 décembre. Décidemment ! il y’a pleins de souvenirs inoubliables pendant ce mois. Bisou cherie !

21:08 Publié dans Quotidien | Lien permanent | Commentaires (6)

29/11/2008

Violences conjugales / Des maris privés de sexe par leurs femmes

Voici quelques extraits d’un article que j’ai trouvé drôle sur rewmi.com.
La cinquante sonnée, à quelques années de sa retraite, le regard hagard et le visage ridé par le poids de la souffrance. L'homme rumine une misère profonde. Ce fonctionnaire de la banlieue, du nom de Ousmane, éprouve le besoin d'exposer son drame : "Je vis mal. Mon épouse ne me donne aucun moment de bonheur. Je suis torturé de jour comme de nuit. Pire, elle me refuse un compagnonnage intime". Soudain, le volubile enseignant peine à sortir des mots de sa bouche. Sur un ton emprunt d'émotion, il lâche : "Un marié ne doit pas avoir des problèmes de sexualité. Quand il en a, cela pose problème. Cela fait plus de 8 mois que je n'ai pas de rapport sexuel avec ma femme. Elle est saine de corps et d'esprit. Elle refuse de se donner à moi".

À la question de savoir pourquoi, un tel comportement: "Mon erreur a été de vivre masqué avec elle, en la faisant miroiter que je détenais son Paradis terrestre. Alors que j'étais un simple fonctionnaire qui tire le diable par la queue. Lorsqu'elle m'a découvert, elle cherché à divorcer. Ce que je refuse parce que je l'aime trop". Le divorce, Ousmane ne l'envisage point.

Moussa est un homme relativement jeune. Son épouse est d'une beauté sans commune mesure. Malheureusement, elle n'a aucun respect, ni aucune considération pour son mari. Ce dernier qui habite dans le populeux quartier de Niary-Tally passe tout son temps à aller voir les parents de sa douce (pardon, sa dure) moitié pour les parler des frasques de son épouse. Mais le sujet tabou qu'est la sexualité, Moussa l'occulte. Ce mari souffre silencieusement. Sa confession est bouleversante : "J'entretiens correctement ma femme. Elle ne manque de rien. Mais, je ne connais pas le bonheur. Nous n'avons pas encore d'enfant, mais je ne suis pas heureux dans mon ménage. Ses désirs ont force de loi. Si je les satisfais pas, elle me prive de sexe"

Un galant du troisième âge, qui a boulingué sa bosse un peu partout, conseille ceci aux mariés : "Deux choses doivent être ignorées par vos femmes : Votre amour pour les enfants et aussi votre amour envers elle, surtout au lit. Elles font de vos faiblesses leurs armes".

Commentaire : Beni soit celui qui a enseigné à ma femme de ne jamais utiliser son corps pour faire chanter son mari. Des hommes qui souffrent en silence!

01/11/2008

Ne me lachez pas les gars

Allo, il y'a quelqu'un?
Je suis là!!!! Eho!!

Ne me lâchez pas les gars, venez faire vos achats. Je suis au bureau jusqu'à 14h. En sortant de la maison, j'ai dit à ma femme que " Ferié, c'est pour les élèves, les fonctionnaires et ceux dont les entreprises sont hyperbeneficiaires". Donc , ne me laissez pas rentrer bredouille. Quelqu'un va se moquer de moi. N'attendez pas lundi, je suis là.
Tel: 03 34 94 60 / 21 28 56 60

12:17 Publié dans Quotidien | Lien permanent | Commentaires (0)

11/10/2008

Kouamouo a parlé de moi

Vous vous rendez compte, celui que je vois tout le temps sur le top 5 des blogs les plus visités d’ivoire blog a évoqué mon arrivée dans cette plateforme d’échange. J’en reviens pas, c’est un coup de pub qu’il offre a mon blog. portrait.jpg

Je suis blogueur depuis 24 mois aujourd’hui sur richman.space-blogs.com, quand j’ai découvert ivoire-blog le mois passé, j’ai eu l’impression qu’il y’avait plus d’africains ici, alors que de l’autre coté mes 250 à 300 visiteurs journalier sont en majorité européens. D’où ma venue ici, malgré tout le travail que cela va demander en référencement. Ces quelques mots de Théo sont comme l’inscription à 10 annuaires de sites. J’espère que le contenu de mon blog sera demain aussi riche que ceux de Théo, de Yoro, de Rostant Tane et d’Honorat hermann, qui sont mes préférés parmi ceux que j’ai visité à ce jour sur ivoire-blog. L’aventure ne fait que commencer.

PS : Un autre avantage d’ivoire blog, c’est la possibilité d’inclure mes propres bannières pub et gagner de l’argent sur les visiteurs de mon blog. On n’en est pas encore là. Merci Théo.