topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

20/01/2009

Quelques éclaircissements sur Yinn

Je viens de répondre aux questions complémentaires qu'un promoteur de site web français se pose sur Yinn. Je me suis dit que ça peut intéressé certains ici

Je sais qu'il faut un début à tout mais as-tu prévu de recruter des e-commerçants, des partenaires en vue car d'autres cartes de prépayement sont vendues à Abidjan et voulais savoir ce que tu en dis. Fais tu de la prospection active, des campagnes de pub....


Nous avons écrit aux principaux sites ivoiriens, sénégalais et occidentaux qui sont très utilisés ici, pour les parler de Yinn et l'opportunité que cela représente pour eux. On a rencontré certains d'entre eux face à face. Certains me répondent depuis 1 mois qu'ils étudient la question (les décisions se prennent parfois très lentement ici). D'autres ne me répondent pas, d'autres encore se disent qu'utiliser Yinn sera comme s'ils faisaient sa promo donc nous devons les payer. ça me dépasse un peu, cette mentalité ridicule. Je me demande pourquoi est ce qu'ils ne refusent pas les billets de 10 000 FCFA parce que ça fait la publicité de la BCEAO.

Il faut reconnaitre en passant qu'ici en Afrique de l'Ouest, beaucoup de gens créent des sites en ne comptant que sur la publicité. Pour se lancer dans les produits et services à valeur ajoutée sur internet grâce à Yinn, il faut qu'ils voient quelqu'un faire et gagner pour qu'ils se précipitent. C'est sur ça que je travaille moi même. D'autres également ayant vu l'arrivée de Yinn, ont relancé leurs projets qui nécessitaient un moyen de paiement accessible en Afrique. En attendant Yinn avance. Ceux qui sont clairvoyants l'utiliseront en premier, les autres prendront le train en marche. Yinn ne sera jamais fermé

Tu parles d'autres cartes de Prépaiement, Est ce que ces autres cartes sont vraiment utilisées? Toi qui a enqueté sur ces autres cartes, tu sais comme moi que Yinn est largement plus rentable pour le webcommerçant. Donc, le choix ne se pose pas à mon avis.


Imprimes-tu tes cartes toi-même (dématérialisées) ou te les fais tu expédier?
Quelles sont les valeurs marchandes de ces cartes et peux-t-on voir le cas échéant s'il sera possible d'en augmenter les valeurs ?


Ici on afrique, on vend des codes directement. Pas de cartes physiques comme au Canada et aux Usa. Il y'a des cartes de 2.5$, 5$ et 10$. On peut recharger sa carte(virtuelle) avec un code de rechargement de 10$, 20$ et 50$. Le revendeur peut le recharger d'un autre montant different de ces 3 valeurs officielles. Donc il est possible à quelqu'un par exemple qui a acheté un code carte de 2.5$, de demander qu'on lui ajoute 100$ dessus.

Peut-on choisir le support d'impression (logo/ enseigne de mon e-commerce imprimés sur les cartes) ?

Vu que les cartes sont dématerialisées, donc c'est pas possible

Peut-on définir absolument la période que l'on veut pour le reversement des fonds récoltés auprès des clients à l'achat des cartes ?


Lorsque les gens achètent les cartes Yinn aupres des revendeurs de leurs quartiers, c'est pour acheter sur internet ou appeler l'étranger à moindre frais. L'argent de leur achat constitue le chiffre d'affaires du revendeur, qui auparavant avait acheté yinn chez nous. Ce qui veut dire que c'est Kamit Communication Inc qui depuis le Quebec envoie l'argent du webcommerçant.

Sera-t-il possible de renégocier les 6% de commission ?

Rien n'est impossible, mais ce n'est pas encore à l'ordre du jour. Voyons d'abord l'utilisation de Yinn sur votre site marchand. Puis reconnaissons que par rapport à plusieurs concurrents, les 6% de Yinn sont très bas.

Comment procédes-tu avec les gérants de cyber qui revendent les cartes(paiement des cartes avant ou après leur vente ?)

Ils paient avant. Il y'a pas que les cyber pour vendre les cartes. Tout le monde peut le faire.

12:35 Publié dans Okibat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : yinn, okibat, richman, e commerce

06/01/2009

Un forum pou les sites d'Okibat

Nous venons de mettre en ligne un forum de discussion sur la bourse de l'Uemoa et le jeu de simulation boursière calqué sur la brvm (www.okibat.net). Le forum interne sur lequel on travaillait nous prenait trop de temps, alors qu'il y'a encore beaucoup à faire dans notre projet pour le jeu. Nous avons donc choisit de créer d'abord un forum externe en attendant d'avancer. Vous pouvez le visiter ici

Nous avons également lancé un concours boursier depuis ce lundi 05 janvier 2009 sur le site www.okibat.net. Les résultats de ce concours seront connus en début juillet. Son reglement sera disponible sur le forum d'ici à demain. Nous prévoyons 300 000 FCFA (460 euros) de lots pour 4 gagnants dont l'un issu d'une grande école ou université d'Abidjan. Nous espérons avoir le soutien de sponsors intéressés par la promotion de la bourse dans l'espace Uemoa, qui nous aideront à offrir plus que ce que nous prévoyons.

Personnellement, je pense à un lot plus important où un compte titre est ouvert au nom du gagnant auprès d'un courtier de sa localité. Et qu'il lui soit impossible de le retirer avant au moins 6 mois (par exemple), de façon à "l'obliger" à passer en mode réel après le temps passer en virtuel sur le jeu. Nous souhaitons trouver de génereux sponsors pour réaliser cet objectif. Si votre entreprise veut nous accompagner dans cette aventure, nhésitez pas à nous contacter.

www.okibat.net est un jeu en ligne que notre entreprise Okibat Goup Sarl developpe dns le but de participer à l promotion de la bourse dans l'espace uemoa. Il est en ligne depuis le 08 septembre 2008.

17:13 Publié dans Okibat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : forum, okibat, bourse, brvm, echanges

29/12/2008

Votre communication gratuite

Okibat.Com est le support de communication gratuite de votre entreprise, quelle que soit sa taille, pourvu qu’elle soit dans l’Uemoa, particulièrement en Cote d’Ivoire. Vous pouvez voir ci-dessous les objectifs de nos différentes rubriques. Nous vous invitons à les exploiter sans modération ou hésitation. Cliquez ici pour voir la suite

14:52 Publié dans Okibat | Lien permanent | Commentaires (0)

11/12/2008

Okibat.Com a 2 ans aujourd'hui

Juste 2 ans que ça dure pourtant quelle histoire ! Quelques brides ont souvent été racontées sur des pages comme celle-ci et celle là. Chez nous un anniversaire est toujours l’occasion de regarder derrière avant de nous recentrer sur l’avenir

anniv_batcom.jpg

Il y’a une année à la même date nous prenions la décision de nous professionnaliser en devenant une entreprise. Ce saut plein d’espoir dans l’inconnu, à la fois douloureux et agréable ne nous suscite aucun regret. Peut être qu’on en dira plus lors du bilan annuel dans quelques jours.
En attendant, il est clair en ce qui nous concerne qu’en cette 2e année, on a manifesté juste une ébauche de la professionnalisation. Le rêve est plus grand. A ce jour nous avons apporté au site des modifications qui s’imposaient avant de foncer comme il se doit.

C’est l’occasion pour moi de tirer un chapeau plein de respect et de reconnaissance à ma collaboratrice (très) particulière, à Fabrice Cadio et Fabrice Gogouahi, les deux informaticiens qui nous ont rejoint au cours de cette année. La loyauté et la persévérance de chacun d’entre eux dans les profondeurs de la vallée sont inoubliables. Je suis convaincu que si nous continuons Okibat Group aura les moyens de récompenser chacun de nous comme nous le méritons, à la mesure de nos sacrifices.

Maintenant l’avenir, c’est de passer à plus de contenu made in Okibat, qui fait la promotion de la bourse et de l’entrepreneuriat. C’est pour cela que nous allons nous ouvrir au plus petit entrepreneur, à la plus petite entreprise pour les offrir gratuitement l’espace de promotion que nous n’avons pas eu. Nous nous mettrons à susciter à partir de la niche d’Okibat.net des clubs d’investissement.

Dans l’immobilier, nous veillerons à avoir des annonces réelles venant d’agences immobilières fiables pour atteindre notre objectif d’être le carrefour de l’offre et de la demande immobilière en Cote d’ivoire.

L’avenir c’est aussi le développement des services à valeur ajoutée et de la vente en ligne. A ce sujet, l’arrivée de Yinn est une grande aubaine. Le fait d’en être représentant en Afrique de l’ouest, est un tremplin supplémentaire pour notre image et notre développement.

Merci à vous tous qui croyez en nous et qui nous encouragez dans vos emails, sms et appels téléphoniques. Joyeux anniversaire à vous aussi.

Euclide Okolou
Le Responsable
Tel: 0334 9460

14:20 Publié dans Okibat | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : okibat, anniversaire, bourse, brvm

04/12/2008

Avis aux agences immobilières de Cote d’ivoire

Dans le cadre de la restauration de la rubrique « Immobilier » du site www.okibat.com, l’entreprise Okibat Group Sarl vous offre la possibilité de publier gratuitement, sans conditions et sans engagement de votre part vos annonces immobilières sur son site internet.

En faisant votre demande avant le 31 décembre 2008, il vous sera donné un code d’accès vous permettant de publier, modifier et supprimer vos annonces immobilières sur www.okibat.com, dès maintenant et pendant toute l’année 2009. Nous demandons juste que vous soyez une agence immobilière fiable disposant d’un siège social et un registre de commerce.

Vous profiterez également de notre réduction garantie pour toutes vos annonces que vous voudrez faire passer sur « Attou Annonces », un bimensuel gratuit de petites annonces et publicités qui parait en 30 000 exemplaires à ce jour, et qui dispose d’un excellent réseau de distribution.

Merci de nous contacter par mail à l’adresse okibat@okibatgroup.org en précisant votre nom, celui de votre agence et ses contacts (tel, email, site web…)

15:33 Publié dans Okibat | Lien permanent | Commentaires (6)

17/11/2008

Okibat.com en ligne

Okibat.com est à nouveau en ligne. Nous reprenons les mises à jour quotidiennes et espérons atteindre une vitesse en début 2009, avec plus d’articles propres et issus de blogueurs intéressants que d’articles produits par d’autres médias. Dans la semaine, nous améliorerons notre script pour une meilleure mise en forme des articles. Comme je le craignais, ce temps mort nous a régressé dans nos statistiques de visite. Il va falloir remonter la pente.

Au sujet des statistiques, mon blog chrétien a fait un bond que je n’arrive pas à m’expliquer. Il est passé de 350 visiteurs à plus de 1100 par jour depuis le début du mois. Alors que pendant ce temps, celui ci est encore à la traîne et très peu référencé je le reconnais.

Bonne semaine à tous

10:27 Publié dans Okibat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : okibat, richman, euclide

10/11/2008

Tout va bien sur okibat.com

Suite à une panne incompréhensible survenue sur notre site en mi Octobre, nous avons profité pour le restructurer conformément à notre plan d’action. La refonte prévue pour mi novembre 2008 a donc été avancée. D’ici à la fin de la semaine, le site reprendra ses activités, notre objectif est d’arriver à faire plus de contenus made in Okibat. Il est possible que d’ici à la fin de l’année, vous puissiez découvrir une autre signature que celle de votre serviteur. Depuis 2 ans, nos missions restent les mêmes : Encourager l’entrepreneuriat, Promouvoir la bourse et Faciliter les transactions immobilières.

Comme vous le remarquez déjà, le menu a légèrement changé. L’autre changement sera la possibilité pour tous les visiteurs de réagir aux articles postés sur le site. Okibat.net deviendra comme l’espace membre d’Okibat.com avec non seulement le jeu de bourse, mais la possibilité d’échanger sur un forum d’affaires, de poster des messages de recherche de biens immobiliers et autres annonces, d’envoyer des messages privés à d’autres membre et de gagner de l’argent grâce à des concepts qui seront développés prochainement.

Pour des raisons techniques, les newsletters seront momentanément stoppées. Les infos sur la vie de nos sites et de notre entreprise seront publiées sur la rubrique « Newsroom » d’Okibatgroup.org.

Qu’il pleuve ou qu’il neige, notre determination à atteindre le sommet ne faiblit pas. Parce que notre persévérance nous a conduit jusqu’ici, nous continuerons de persévérer, tout en exécutant et en adaptant notre plan d’affaires. L’arrivée de Yinn dans le paysage internet africain est une aubaine pour nous tous qui travaillons sur des projets internet en Afrique.

Par Euclide Okolou

29/10/2008

Exclusivité

A quoi cela vous sert d'être des fidèles de mon blog, si vous n'avez pas droit à certaines exclusivités.
Voici pour vous une image de la nouvelle maquette du prochain okibat.com ici

21:27 Publié dans Okibat | Lien permanent | Commentaires (2)

24/10/2008

Refonte avancée d'Okibat.com

Les pages d’Okibat.com ne s’affichent plus dans certains cas qu’on a pas pu distinguer. Pour lever le problème, nous avons décidé d’avancer la refonte qui devait être faite en Novembre, pour éviter de perdre la petite audience que nous avons réussit à développer ces 6 derniers mois. Nous espérons mettre la nouvelle version en ligne avant jeudi prochain et l’améliorer progressivement, comme nous le faisons actuellement avec le jeu de bourse.

newmaket okibatcom.png Ceci sera certainement le nouveau logo. Rien de nouveau juste quelques changements de couleurs.

La conséquence est que cela va retarder la mise en place du forum d’Okibat.net. En attendant, les membres du jeu de bourse calqué sur la bourse africaine de l’Uemoa peuvent profiter du système de messagerie interne qui a été amélioré.

NB : Si vous avez parlé d’Okibat.net sur votre blog, faites nous signe pour que l’on fasse un lien vers l’article. Merci de participer à l’Opération Résistance.

21/10/2008

Souvenir-souvenir

J’ai reçu un avis pour renouveler le nom de domaine Okibat.com. Depuis, je ne cesse de penser au chemin parcouru, au début de l’aventure dans mon petit studio du village ebrié de Blokhauss.

J’avais décidé d’entreprendre à tout prix. C’est ainsi que le blog sur space-blogs a vu le jour en Octobre 2006, pour partager les bons plans que je trouverai et mon amour de la bourse. Apres la lecture du livre « Comment s’enrichir sur internet sans avoir de site » de Christian Godefroy, j’ai compris qu’il me fallait un site web avec un nom de domaine propre. C’est ainsi que j’ai payé le nom de domaine Okibat.com en Novembre 2006, avant de mettre en ligne le site le 11 décembre.

Aujourd’hui, j’en ris parce que trouver de l'argent pour chaque étape était du raccommodage. Parfois j’empruntais à mon épouse pour compléter (je n’ai jamais rembourser jusqu’à ce jour d’ailleurs). Trouver 15 000 FCFA pour l’hébergement. Ok c’est fait ! J’avais déjà une vingtaine d’articles prêts à être publié. Maintenant, il faut trouver de l'argent pour acheter un éditeur de site. Quel éditeur de site utilisé ? J’ai tâtonné. J’ai essayé plusieurs versions gratuites que j’ai trouvé trop compliqué pour le profane que je suis. J’ai acheté web creator, je n’ai pas pu l’utiliser. C’est quand j’ai testé cariboost, que je me suis dit : « Voila un logiciel à ma taille » Tellement il est simple et facile à utiliser. Ce tâtonnement m’a fait perdre au moins 3 semaines d’hébergement.

Aujourd’hui avec la croissance du site Okibat.com, Cariboost montre des limites. Le fait qu’il soit en flash retarde l’ouverture des pages. Ce qui décourage certains visiteurs. La mise à jour du site est plus lente, particulièrement lorsqu’on retouche une maquette. C’est encore plus compliqué, lorsque la connexion est instable. J’ai décidé de changer d’éditeur de site le mois prochain et inclure une option qui permettra aux visiteurs de réagir sur des articles. Ça fera plus pro, je trouve !

Souvenir-souvenir. Je me souviens que mon premier design était tellement vilain que tous les informaticiens qui passaient par là m’écrivaient pour me demander de les confier le travail. Et moi je l’ai demandais de me dire ce qu’ils pensent améliorer puis j’essayais de le faire moi-même. C’est dans les cybercafés que j’actualisais le site. Même quand j’ai commencé à rentabiliser mon site en vendant des egold, c’était dans les cybercafés. Il a fallu que les pirates viennent vider mon compte egold de près de 400 000 FCFA, pour que je songe à installer une connexion privée. Quelle histoire, j’en ris aujourd’hui !

Numérisation0003.jpg


Je viens de loin, pourtant je ne suis encore arrivé nulle part. Souvenir-souvenir !

14/10/2008

Opération Résistance

C’est une opération que nous avons initié au niveau d’Okibat.net pour résister au manque d’intérêt que le public d’afrique de l’ouest manifeste pour la bourse, malgré le grand nombre de diplômés en économie et filières apparentées. Nous voulons étendre les limites de la culture boursière en invitant les membres du site et les internautes en général (comme vous) à parler du jeu de simulation boursière du site www.okibat.net à tous leurs contacts ou sur leurs blogs, sites web et pages perso, en échange d’un lien sur la page d’accueil du jeu, puis sur une page réservé à tous les participants.

Apres le web, l’Opération Résistance s’étendra sur les affiches dans la ville d’Abidjan, des passages Télé et des tournées dans les universités et grandes écoles pour promouvoir le jeu, donc la bourse. Cette dernière étape dépendra de l’appui des sponsors que nous approchons cette semaine. Si vous avez des entrées dans certaines entreprises qui peuvent associer leur image à cette œuvre d’intérêt public, n’hésitez pas à nous connecter. Nous pensons à rédiger un article sur l’avantage d’un système économique d’avoir des épargnants actifs.

Merci d’avance pour votre participation.

13/10/2008

Initiation à la bourse africaine de l'Uemoa

Depuis lundi 08 septembre 2008, le site www.okibat.net a été remis en ligne pour une nouvelle histoire. Okibat.net est un site créé en Cote d’ Ivoire, avec pour but de promouvoir la bourse à travers un jeu de simulation boursière.

Dans la mentalité populaire en Afrique francophone, la bourse est une affaire compliquée, réservée aux initiés. Les créateurs de ce jeu veulent prouver à tous ceux qui peuvent se connecter à internet sur le continent, qu’il n’en est rien. Les internautes sont amenés à investir virtuellement à la bourse régionale des valeurs mobilières de l’Uemoa (Brvm).

piece_bourse.jpg

Les cours et les noms des sociétés utilisés sont réels. Des liens sont donnés pour permettre aux joueurs de trouver des rudiments et informations nécessaires à leurs investissements.

Fonctionnement du jeu
Le joueur s’inscrit gratuitement et reçoit un compte avec de l’argent virtuel qu’il utilisera pour acheter « les actions » de son choix. Les cours des actions sont mis à jour quotidiennement dès la publication du bulletin officiel de la cote par la Brvm.

Ses ordres d’achat et de vente sont exécutés lorsque le prix proposé correspond au cours du jour. Sinon, l’ordre est mis en attente. Des frais de courtage sont prélevés sur chaque transaction comme cela se fait dans la réalité. Lorsqu’une entreprise cotée paie un dividende sur le marché réel, l’actionnaire virtuel reçoit le même montant sur son compte Okibat.net.

Pour rappeler aux membres qu’ils sont bien dans un jeu, la monnaie utilisée sur le site est appelée « bat ». Chaque page est expliquée pour permettre au plus « profane » des inscrits de se retrouver.

Les internautes peuvent ainsi s’initier et s’exercer à la bourse sans risque. Au moment où la Brvm vient de fêter son 10e anniversaire le 16 septembre 2008, ce jeu est bienvenu pour contribuer à l’amélioration de la culture boursière dans nos pays.

Les administrateurs travaillent sur d’autres options pour parfaire la convivialité entre les membres et l’apprentissage. Un systeme de messagerie permet aux membres de s'envoyer des messages privés. Avant la fin Octobre, un forum de discussion sera mis en place sur le site, puis d'autres options suivront. L'absence de culture boursière et la faible pénétration d’internet dans les pays africains (0.5% au Burkina Faso, 1.6% en Cote d’ivoire, 1.8% au Bénin ou 6.4% au Sénégal), ne les décourage pas.