topblog Ivoire blogs

13/07/2010

Descente de la police criminelle à la rédaction de Le Nouveau Courrier

Descente de la police criminelle à la rédaction de Le Nouveau Courrier

IMG_1139.JPG

« La passion de l’info, le sens de l’histoire ». Depuis deux mois, votre quotidien de référence s’attelle à respecter ce crédo en vous fournissant au jour le jour des analyses de fond et des scoops. C’est dans ce sens que le journal a publié aujourd’hui, à sa une, un dossier exclusif au sujet de l’enquête sur les détournements dans la filière café-cacao titré : «  Le livre noir de la filière café-cacao, comment les barons ont pillé l’argent des planteurs ».

Le boom que ce dossier a créé au sein du lectorat ce matin a mis en branle les services du procureur de la République Tchimou Raymond. Sur instruction de celui-ci et sans aucun mandat de perquisition, des commissaires et lieutenants de la police criminelle ont débarqué à la rédaction de Le Nouveau Courrier avec pour mission, disent-ils, de récupérer le document de base ayant servi à la rédaction de l’article. Après avoir fouillé tous les ordinateurs de la rédaction, ils ont finalement emportés avec eux un ordinateur portable au lieu du fameux document. Il est à noter , par ailleurs, que depuis la matinée, le Directeur de la publication, Stéphane Guédé, le Directeur de la rédaction, Théophile Kouamouo et le Rédacteur en chef, Saint-Claver Oula ont été convoqué « pour audition » au parquet du tribunal du Plateau. Et depuis 14 heures, ils sont aux mains de la police criminelle ...

Rassurez-vous, cette tentative d’intimidation ne passera pas. Et plus que jamais, toute l’équipe de Le Nouveau Courrier est décidée à continuer son boulot : celui de vous fournir l’information, la vraie !

Ensemble, écrivons notre histoire et disons les « non-dits » si nous voulons voir un horizon meilleur pour notre chère patrie, la Côte d’Ivoire…

Pour voir l'article qui met Le Procureur Tchimou et ses hommes à nos trousses Cliquer ici LNC N°043_Mise en page 1.pdf


La rédaction

 

Ce que le procureur Tchimou veut cacher sera crier sur les toits, les gens le recevront par email, parce que défendre la loi, c'est aussi défendre la liberté de la presse et non le contraire.

Les commentaires sont fermés.