topblog Ivoire blogs

05/07/2009

Une consultation psychiatrique pour le président Mamadou Tandja

 

Depuis qu’il s’est mis en tête de s’offrir un troisième mandat pour jouir du futur développement de l’exportation de l’uranium et probablement du pétrole, rien n’arrête le président nigérien Mamadou Tandja. A 71 ans, il rêve probablement aussi de mourir au pouvoir comme Omar Bongo. Ce rêve commun à d’autres comme Biya, Sassou, Mugabe et j’en passe. Ils se sont mis en tête que sans eux leur pays sombre, convaincu que les atalakus des courtisans du palais sont sincères et reflètent la pensée de leur peuple.

Mamadou-Tandja-afp.jpg

Qu’est ce qui s’est passé pour qu’un homme qui n’avait pas jusques là, l’image d’un dictateur, puisse ainsi rouler à contre courant de la démocratie ? Il y’a une option qu’on n’a pas envisagé : La paranoia.

Oui, c’est possible ! Les riches, les présidents aussi peuvent en souffrir. Je pense que ce serait bien qu’on lui fasse une consultation psychiatrique. Son autoritarisme, l’attitude à écarter tout ce qui s’oppose a sa volonté, sans se remettre en cause, trahissent une personnalité paranoïaque évidente chez un individu au pouvoir depuis 10 ans.

Il reste maintenant à rechercher le délire politique qu’il véhicule ou les craintes délirantes qui l’accompagnent. Je suggère avec insistance une consultation psychiatrique pour le président Tandja, Sinon, j’ai peur pour l’avenir de ce pays déjà très pauvre qu’est le Niger

NB: Aucun aspect insultant derrière cette pensée. Merci pour votre compréhension.

 

Les commentaires sont fermés.