topblog Ivoire blogs

21/06/2009

Regrettable

Ecobank a fait un exposé mercredi dernier au siège de la Brvm. Lorsque j’ai surpris les préparatifs de cette réunion, j’ai approché M Adonis, le directeur de EIC pour lui dire que je souhaitais faire partie des agents de presse invités. Il m’a répondu que sa collaboratrice allait me contacter. 2 jours avant je l’ai rencontré et signalé que j’avais encore rien reçu, il m’a donné la même réponse.

Finalement, ils ont fait la présentation et à ce jour je n’ai encore rien vu dans la presse. J’ai donc appelé un de ses collaborateurs pour les faire comprendre que si j’avais été invité pour www.okibat.com l’article serait déjà en ligne. Je ne sais pas ce qu’ils ont dit, mais ce genre d’infos dans les rédactions, n’est pas toujours prioritaire, surtout quand ça a l’air publicitaire. Il faut encourager le journaliste et parfois son boss aussi.

Depuis, on ne sait pas ce qui s’est dit. Je sais qu’il ne doit rien avoir d’hyperdeterminant, mais c’est la curiosité, comme ça concerne une société cotée.

Puisse nos décideurs comprendre le potentiel d’internet.

01:38 Publié dans Quotidien | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ecobank, internet, adonis, eic

Commentaires

Vous savez, quant ils sont dans leur salon, ils se disent que Internet c'est juste bon pour jouer, et sont surpris que c'est grâce à Internet que le monde se parle et se conçoit aujourd'hui,DOMMAGE qu'ils ont en charge nos destinées économiques

Écrit par : hilaire KOUAKOU | 26/06/2009

Les commentaires sont fermés.