topblog Ivoire blogs

18/06/2009

Les sorciers de l’électricité en Cote d'Ivoire

 

Aujourd’hui j’étais à l’assemblée générale de la Cie, et un exposé sur les difficultés d’exploitation de la Cie a retenu l’attention de plusieurs actionnaires. Personnellement, j’y ai pas échappé. Surtout les passages sur les fraudes et les actes d’incivismes. Vous pouvez lire le résumé de cet exposé ici: www.okibat.com

cie-dircontrole.JPG

Imaginez vous que les cas de fraudes détectés sont passés de 7000 à 16 000 en 3ans. Ça c’est ce qui est objectivé, pas ce qui continue.

A Koumassi remblais, la où je bossais, il y’a un gars qu’on a surnommé Zadi Kessy (du nom du Pca de la Cie), tellement il livre l’électricité aux gens. Ce monsieur recouvre à lui seul plus de 100 000 FCFA par mois, pour une électricité qu’il ne paie pas. C’est chez lui que des agents de la Cie viennent se reposer entre midi et deux. Dès qu’il y’a un contrôle dans le secteur, il est déjà au courant et coupe tout.

Ce qui m’a le plus marqué je pense que ce sont les photos de ces personnes mortes électrocutées pour avoir voulu voler une lanterne ou sectionner un câble. Figurez vous que quelqu’un est allé sous le pont De Gaulle pour couper les câbles électriques qui s’y trouvent. Quel intérêt peut avoir quelqu’un à plonger ce pont très fréquenté dans le noir ?

Que dire de cet autre individu qui a réussit à plonger la route de l’aéroport dans le noir. Quelle première impression aura l’étranger qui arrive au pays. Parfois on pense que c’est l’état qui ne fait pas, hors ce sont des individus qui détruisent. Et ils le font en pleine journée. Ils ne prennent même pas la peine de s’habiller comme les agents de la Cie, pour passer inaperçu. Les cadavres qu’on a montrés étaient habillés normalement.

Un autre a déterré les câbles sous terrain de l’autoroute du nord. Le premier guere est déjà arrivé à Abidjan et s’est multiplié d’après Yode et Siro. Qui d’autre veut il décourager à venir à Abidjan ? Je me demande surtout qu’est ce qu’ils vont faire de ces gros câbles ?

Il y’a également ces pylônes de haute tension qui tombent parce que les populations démontent les cornières pour en faire des outils agricoles basics. Leur économie de 3000 FCFA coûte des millions à la Cie, l’obscurité et l’insécurité multipliée à d’autres, parfois aux malfaiteurs eux même.

A la fin, j’ai eu pitié de la Cie.

Pour signaler un cas de fraude à la Cie, appeler au 21 23 37 22

 

Commentaires

La C. d'Ivoire alimente déjà une partie du Sud-Ouest du Burkina en électricité. Nos capacités de production étant limitées, il est prévu l'extension de cette livraison jusqu'à Ouaga (où nous connaissons depuis qlq années déjà, de très graves pénuries surtout pendant la période caniculaire qui va de Mars à Mai). Mais ce nvelles m'inquietent énormement! Ce projet presenté comme l'issue salvatrice sera-il réellement à la hauteur de nos attentes?

Écrit par : zwan | 18/06/2009

Oubliez ce projet Zwam. Dans les perspectives de la Cie pour 2009, il est prévu de réduire les exportations d'énergie quasiment de moitié.

Écrit par : Euclide | 18/06/2009

Slt mon "ancien". Ton constat est très juste et il faut dire qu'on a tendance à taper (quelquefois)abusivement sur le revers droit de l'État, a savoir les pouvoirs publics oubliant très souvent le jeu de compensation que doit remplir l'autre revers à savoir, la communauté des citoyens...

Ce genre de comportements inciviques que tu as décrits doivent être SÉVÈREMENT réprimés et surtout abondamment relayés sur les antennes des médias publics afin de servir de moyen de dissuasion aux saboteurs malhonnêtes.

C'est ce genre d'actions qui s'avèrerait efficace pour l'action publique envers les citoyens, contrairement aux negreries politiques que les chaines de média publics servent aux populations.

Écrit par : Krathos | 21/06/2009

Les commentaires sont fermés.