topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

29/11/2008

Violences conjugales / Des maris privés de sexe par leurs femmes

Voici quelques extraits d’un article que j’ai trouvé drôle sur rewmi.com.
La cinquante sonnée, à quelques années de sa retraite, le regard hagard et le visage ridé par le poids de la souffrance. L'homme rumine une misère profonde. Ce fonctionnaire de la banlieue, du nom de Ousmane, éprouve le besoin d'exposer son drame : "Je vis mal. Mon épouse ne me donne aucun moment de bonheur. Je suis torturé de jour comme de nuit. Pire, elle me refuse un compagnonnage intime". Soudain, le volubile enseignant peine à sortir des mots de sa bouche. Sur un ton emprunt d'émotion, il lâche : "Un marié ne doit pas avoir des problèmes de sexualité. Quand il en a, cela pose problème. Cela fait plus de 8 mois que je n'ai pas de rapport sexuel avec ma femme. Elle est saine de corps et d'esprit. Elle refuse de se donner à moi".

À la question de savoir pourquoi, un tel comportement: "Mon erreur a été de vivre masqué avec elle, en la faisant miroiter que je détenais son Paradis terrestre. Alors que j'étais un simple fonctionnaire qui tire le diable par la queue. Lorsqu'elle m'a découvert, elle cherché à divorcer. Ce que je refuse parce que je l'aime trop". Le divorce, Ousmane ne l'envisage point.

Moussa est un homme relativement jeune. Son épouse est d'une beauté sans commune mesure. Malheureusement, elle n'a aucun respect, ni aucune considération pour son mari. Ce dernier qui habite dans le populeux quartier de Niary-Tally passe tout son temps à aller voir les parents de sa douce (pardon, sa dure) moitié pour les parler des frasques de son épouse. Mais le sujet tabou qu'est la sexualité, Moussa l'occulte. Ce mari souffre silencieusement. Sa confession est bouleversante : "J'entretiens correctement ma femme. Elle ne manque de rien. Mais, je ne connais pas le bonheur. Nous n'avons pas encore d'enfant, mais je ne suis pas heureux dans mon ménage. Ses désirs ont force de loi. Si je les satisfais pas, elle me prive de sexe"

Un galant du troisième âge, qui a boulingué sa bosse un peu partout, conseille ceci aux mariés : "Deux choses doivent être ignorées par vos femmes : Votre amour pour les enfants et aussi votre amour envers elle, surtout au lit. Elles font de vos faiblesses leurs armes".

Commentaire : Beni soit celui qui a enseigné à ma femme de ne jamais utiliser son corps pour faire chanter son mari. Des hommes qui souffrent en silence!

28/11/2008

Automatisez vos ventes en ligne grâce à Yinn

Cela fait partie des avantages que Yinn apporte aux webmasters et tous ceux qui vendent sur internet depuis l’Afrique. Avec Yinn qui est facilement accessible à Abidjan et dont le réseau de distribution ne cesse de s’étendre en Cote d’Ivoire et en Afrique de l’ouest, vous pouvez automatiser la vente de vos fichiers numériques comme ceux de l’occident le font avec Paypal.

payezyinn.png

En cliquant sur « Payer avec Yinn », sur votre page de vente, le client est conduit sur le serveur de Yinn ou il fera son paiement. De la, vous programmez une redirection qui le conduit directement sur la page du produit à télécharger ou sur une page qui déclenche un envoi automatique du fichier dans la boite électronique du client. A votre niveau, Yinn vous enverra automatiquement un message de notification de paiement. Ce message comprend le mot secret que vous avez enregistré pour être sur qu’un message vient de Yinn.

faitesdon_yinn.png

Désormais vous pouvez donc servir automatiquement vos clients sur internet, avec l’assurance d’avoir été payé. Que ce soit l’abonnement à un service de votre site, la participation à un jeu payant ou autre chose semblable, tout peut se faire automatiquement grâce à Yinn. Les gens achètent vos produits et services, et se font automatiquement servir pendant que vous êtes à la plage. Vous ne ferez que constater l’augmentation de votre solde en rentrant. Un exemple de vente automatisée ici.

Vous trouverez plus d’informations sur Yinn, ses autres applications, les points de vente en Afrique de l’ouest et les sites qui l’utilisent déjà sur http://www.okibat.com.

25/11/2008

telecharger l'ebook gratuit

Le chemin de la fortune est un merveilleux recueil d’enseignements diffusés pas Benjamin Franklin. Ce sont ses extraits que j'ai eu à vous proposer dans les précédentes notes de la rubrique "ebook gratuit". Benjamin Franklin a marqué sa génération.

Benjamin Franklin est l’homme né pauvre qui a finit milliardaire et dont l’effigie est plaquée sur les billets de 100 $. La sagesse de cet homme de sciences et de lettre, grand inventeur et un des artisans de l’indépendance américaine a inspiré bien de grands hommes.

Vous aussi profitez en gratuitement. Veuillez cliquer ici pour vous inscrire. L’ebook est disponible dans l’espace membre d’Okibat.net.

24/11/2008

Yinn est dans la place

Comme annoncé il y’a quelques jours. Yinn est désormais opérationnel en Cote d’ivoire. Vous pouvez maintenant appeler le fixe en France à 13 fcfa ou un portable au Ghana à 109 fcfa. Et ce depuis votre ordinateur privé connecté à internet ou votre téléphone habituel. Vous pouvez également faire des achats ou paiements sur internet.

carteyinn_250.jpg

A ce jour, il y’a 4 points de vente à Abidjan (Cocody centre, Marcory magic, Plateau gare sud et Adjame 220 logements) Nous pensons que d’autres s’ouvriront dans les prochains jours, car il y’a des personnes intelligentes qui savent reconnaître la bonne affaire qui se trouve dans la revente des codes Yinn. Ce d’autant plus que jusqu’au 31 décembre 2008, il sera permis à tout le monde d’être revendeur, même avec un achat de 10 000 fcfa seulement.

Pour trouver le revendeur le plus proche de vous, visitez le site www.okibat.com.

Désormais appeler l’étranger et faites des affaires sur internet en toute liberté. Plus de renseignements au (225) 03 34 94 60

21/11/2008

Bientôt la chasse aux sorcières

J’entends de plus en plus le son muet d’un murmure des organes de presse. Il y’a quelques jours, c’était un post de M kebe Yacouba sur l’atelier des medias dans lequel il parlait des nouvelles technologies de l’information qui menacent la presse africaine. La semaine passée, c’est à l’intérieur d’un journal que j’ai vu une bannière incitant à acheter des journaux et ne pas les lire en commun. Aujourd’hui, c’est à la une que j’ai vu cette même bannière.

Cela me fait dire que notre presse écrite doit avoir des soucis de vente, comme ceux qui ont provoqué des grèves dans certaines rédactions françaises en milieu d’année. En dehors, du fait que les citoyens se passent les journaux, il y’a également notre rôle à nous les bloggeurs et webmasters.

PICT0437.JPG

Je m’adresse surtout aux webmasters. Beaucoup de nos sites reproduisent les articles des journaux locaux. D’abidjan.net à Atoo.ci, en passant par lefromager.net ou Okibat.com, nous utilisons régulièrement leurs articles. Ce qui fait que celui qui arrive dans son bureau est sûr de retrouver au moins un article de la presse locale sur le sujet phare du jour, en visitant nos sites web.

Bientôt les responsables des journaux risquent de se reporter sur nous comme boucs émissaires de leurs problèmes. Or d’un autre coté ils n’ont pas encore su eux même s’adapter et s’approprier le net à leur avantage.

En réalité, les webmasters sont juste une ombre du problème, parce que même s’ils arrêtent de reproduire les articles de la presse locale. Les informations arriveront tout de même sur internet à la vitesse de l’éclair. Il y’a une communauté naissante mais déjà dynamique de bloggeurs qui rapporteront ce qu’ils ont vu de leurs yeux ou à la télé. Je me souviens que pendant les émeutes en Birmanie, ce sont les bloggeurs qui ont fait l’info à la place des médias officiels trop contrôlés. Pendant les manifestations en Thaïlande, certains bloggeurs ont fait du direct filmé sur internet.

Je passe mes journées devant un ordinateur, pourtant à partir de mon téléphone et internet, je sais presque qu’en permanence ce qui se passe dans la ville et dans le monde, avant la publication des journaux le lendemain.

Le vrai problème de la presse locale n’est donc pas aviso.ci ou educarriere.net, bien vrai que je nous encourage à arrêter de reproduire leurs articles. En tout cas, sur Okibat.com, nous travaillons à réduire cette consommation et à en produire nous même de plus en plus.

Le vrai problème de notre presse locale est internet. Il faut qu’elle réfléchisse déjà sur comment le retourner à son avantage. Elle doit peut être chercher déjà à s’inspirer de comment est ce que les autres en occident ont abordé le problème.

Les bloggeurs en général écrivent pour commenter l’actualité, pour s’exprimer. Nous les éditeurs de site internet nous devons nous préparer soit à engager des journalistes pour nous produire du contenu sur le terrain, soit à faire des résumés des infos tirées ici et là. De toute façon, je pense qu’on doit prendre nos dispositions avant que l’on nous confonde avec le réel problème de la presse locale en plus certainement de nombreux autres qu’elle doit avoir. La réflexion est ouverte. Merci

Par Euclide Okolou
www.okibat.com

20/11/2008

La Crise débarque dans l'automobile

Apres l’immobilier et la finance, la crise débarque dans le secteur automobile. Des Etats unis à l’Europe en passant par l’Asie, les nouvelles ne sont pas bonnes. Au début, on parlait plus des entreprises produisant des véhicules grands consommateurs de carburant, aujourd’hui, c’est tout le secteur qui est touché.

hummer08.jpg

Pas plus tard qu’en début de cette semaine, les dirigeants de 3 poids lourds du secteur automobile américain, à savoir, General Motors, Ford et Chrysler, étaient devant le sénat pour demander un plan d’urgence de 25 milliards pour sauver le secteur. La suite ici

17/11/2008

Okibat.com en ligne

Okibat.com est à nouveau en ligne. Nous reprenons les mises à jour quotidiennes et espérons atteindre une vitesse en début 2009, avec plus d’articles propres et issus de blogueurs intéressants que d’articles produits par d’autres médias. Dans la semaine, nous améliorerons notre script pour une meilleure mise en forme des articles. Comme je le craignais, ce temps mort nous a régressé dans nos statistiques de visite. Il va falloir remonter la pente.

Au sujet des statistiques, mon blog chrétien a fait un bond que je n’arrive pas à m’expliquer. Il est passé de 350 visiteurs à plus de 1100 par jour depuis le début du mois. Alors que pendant ce temps, celui ci est encore à la traîne et très peu référencé je le reconnais.

Bonne semaine à tous

10:27 Publié dans Okibat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : okibat, richman, euclide

13/11/2008

Homosexualité et libertés d'opinions

Hier sur la rubrique actu en live d’Okibat.com, j’ai surpris un article disant : Vanneste blanchit après ses injures envers les homosexuels. Curieux, j’ai voulu en savoir plus sur cette affaire, et qu’est ce que j’apprend ?

C’est juste qu’un député français a eu à dire dans la presse que « l’homosexualité est inférieure à l’hétérosexualité. Si on la poussait à l'universel, ce serait dangereux pour l'humanité». J’ai continué à lire l’article, cherchant le délit qui a conduit ce monsieur en justice et j’ai finit par comprendre que c’est cette simple phrase lue plus haut.

Je me suis demandé si la justice française n’avait pas suffisamment d’affaires à régler ou si c’est ceux qui se sont portés partie civile qui s’ennuient. Relisez vous-même cette phrase et dites moi ce qu’il y’a d’offensant dedans : « l’homosexualité est inférieure à l’hétérosexualité. Si on la poussait à l'universel, ce serait dangereux pour l'humanité».

Elle ne dit pas que l’homosexuel est inférieur à l’hétérosexuel. Ce qui serait anormal, parce que tous les textes internationaux disent que tous les hommes sont égaux quelque soit leur race, leur religion et tralala. Mais la phrase dit l’homosexualité qui est un comportement, un style de vie, une pratique, est inférieure à l’hétérosexualité. C’est comme si quelqu’un faisait l’effort de trouver offensant la phrase : « le judaïsme est supérieur au christianisme parce que… ». Ce qui n’est qu’un avis entre 2 pratiques.

De plus, voyons la suite. Le député Vanneste ajoute comme pour expliquer : « Si on la poussait à l’extrême ce serait dangereux pour l’humanité ». De vous à moi, qui ne sait pas que quelques soient les positions que 2 hommes vont prendre dans leurs ébats amoureux ou le nombre de rapports sexuels qu’ils auront, il n’en résultera jamais d’enfant. Ce n’est pas une invention de Vanneste, c’est biologique. La nature ou Dieu selon le camp où l’on se trouve l’a fait ainsi. L’homosexualité étendue à l’extrême menace la multiplication de notre espèce. Est-ce qu’il faut interdire de dire les constatations scientifiques juste à cause de l’intolérance d’un groupe de personnes ? Que devient la liberté d’expression ? Que devient la démocratie ?

Je suis encore plus étonné d’apprendre qu’une pensée si logique ait pu être condamné deux fois au point d’arriver jusqu’à la cour de cassation. Il y’a pas eu d’appel à la violence envers les homosexuels, juste un avis sur une pratique. Qu’une telle chose puisse arriver en justice traduit à mon avis une intolérance grave, peut être l’expression d’un complexe d’infériorité ou un mal être intérieur, qu'on veut dominer par la loi. C’est certainement dans la même logique que certains groupes veulent obliger par la loi, la réécriture de la bible et du coran, pour que soit enlevé tout ce qui condamne l’homosexualité dans ces livres que des milliards d’individus considèrent comme sacrés.

L’individu homosexuel n’est en rien différent d’un autre. La différence raciale est largement plus visible que les tendances sexuelles des gens. La science nous montre simplement que cette tendance sexuelle n’aide pas à la perpétuité de l’espèce. Et il est dommage, de voir qu’on veuille imposer à l’humanité de ne pas le voir. Ce que j’apprécie dans la décision de la cour française de cassation, c’est qu’elle fera jurisprudence. Maintenant traitez moi d’homophobe si vous le voulez, j’ai dit ce que je pense. Je n’ai insulté personne et je n’ai appelé à aucune discrimination. Ma conscience est tranquille.

11/11/2008

Investir dans l'immobilier ou les actions?

Je viens de voir un article intéressant sur le site lesafriques.com dans lequel les 2 éminents auteurs montrent l’avantage d’investir dans les actions plutôt que dans l’immobilier. C’est vrai que je passe mon temps à encourager les gens à investir en bourse et que les auteurs ont précisé que leur comparaison touchait juste le plan financier, mais je pense que l’immobilier est un investissement qui permet à consolider les acquis.

22-Immo-Senegal.jpg

Je fais partie de ceux qui pensent que la pierre est l’héritage idéal pour les enfants. L’argent des locataires chaque mois (si les paresseux et incapables de la famille n’en profitent pas pour les déposséder de leur héritage) peut les aider à vivre alors que les actions, si les enfants ne savent pas ce que c’est, ils vendront à la première occasion, se partageront l’argent et prions Dieu qu’ils en fassent bon usage. Investir en bourse oui, mais au fur et à mesure qu’on avance dans ses gains et son épargne, il faut penser à l’immobilier.

Pour différencier les investissements en actions par rapport aux investissements dans les paris sportifs, nous disons souvent qu’avec les actions au moins on est copropriétaires de l’entreprise alors que de l’autre coté, on perd tout d’un seul coup en cas de mauvaise intuition.

De même je pense en différenciant l’immobilier et les actions que le premier demeure utile, habitable, continue de rapporter en location et de servir de garantie à d’éventuels emprunts. Investir en bourse pour gagner de l’argent et dans l’immobilier pour couvrir ses arrières. C’est mon avis.

La nature du monde

Le monde en général traite seulement avec les vainqueurs, ceux qui ont surpassés les obstacles et acquis le succès. Ne lui en voulez pas, c'est sa nature. Il ne vous aide à monter que lorsque vous avez déjà fait un bout de chemin, qui peut paraitre tellement grand pour vous au vu des sacrifices que vous avez du faire. Quelque part, il a raison parce qu'avant de vous voir à ce stade rien ne prouve que vous avez la ténacité d'un champion, l'étoffe d'un conquérant.

Ce que par contre il fera facilement pour vous, c'est de vous aider à tomber si vous le contrariez. Ce qu'il faut faire lorsqu'on a un avis contraire au monde, c'est de travailler à changer sa mentalité, le conduire à penser comme vous. Ce qui en soi, est un grand combat qui n'est pas gagné d'avance.

10/11/2008

Tout va bien sur okibat.com

Suite à une panne incompréhensible survenue sur notre site en mi Octobre, nous avons profité pour le restructurer conformément à notre plan d’action. La refonte prévue pour mi novembre 2008 a donc été avancée. D’ici à la fin de la semaine, le site reprendra ses activités, notre objectif est d’arriver à faire plus de contenus made in Okibat. Il est possible que d’ici à la fin de l’année, vous puissiez découvrir une autre signature que celle de votre serviteur. Depuis 2 ans, nos missions restent les mêmes : Encourager l’entrepreneuriat, Promouvoir la bourse et Faciliter les transactions immobilières.

Comme vous le remarquez déjà, le menu a légèrement changé. L’autre changement sera la possibilité pour tous les visiteurs de réagir aux articles postés sur le site. Okibat.net deviendra comme l’espace membre d’Okibat.com avec non seulement le jeu de bourse, mais la possibilité d’échanger sur un forum d’affaires, de poster des messages de recherche de biens immobiliers et autres annonces, d’envoyer des messages privés à d’autres membre et de gagner de l’argent grâce à des concepts qui seront développés prochainement.

Pour des raisons techniques, les newsletters seront momentanément stoppées. Les infos sur la vie de nos sites et de notre entreprise seront publiées sur la rubrique « Newsroom » d’Okibatgroup.org.

Qu’il pleuve ou qu’il neige, notre determination à atteindre le sommet ne faiblit pas. Parce que notre persévérance nous a conduit jusqu’ici, nous continuerons de persévérer, tout en exécutant et en adaptant notre plan d’affaires. L’arrivée de Yinn dans le paysage internet africain est une aubaine pour nous tous qui travaillons sur des projets internet en Afrique.

Par Euclide Okolou

07/11/2008

L'heure de la révolution a sonné

Chante et danse. Oui, réjouis toi sans limites, toi qui fait du business sur internet. Toi qui vend des produits et services sur ton site ou ton blog. Oui ! Chante et danse car l’heure de la révolution a sonné pour le commerce électronique en Afrique. Désormais, il n’ y’aura plus de difficultés pour les internautes africains pour payer tes services, il y’aura encore moins de difficultés pour toi qui est en Afrique de récupérer ton argent gagné sur internet.

pubyinn.jpg


Le coup de sifflet est donné. Le processus est enclenché. Comme un médicament injecté par voie veineuse, qui déjà se répand dans le corps tout entier en faisant du bien aux organes en difficulté, ainsi est Yinn qui d’Abidjan se répand à toute l’Afrique, repoussant les limites qui confinaient, qui empêchaient le développement du e commerce, du e-business dans cette partie du monde.

carteyinn_250.jpg


Bientôt, grâce à l’argent et à la publicité qu’il fera gagner aux revendeurs, on le retrouvera dans tous nos carrefours.

Grâce à sa disponibilité et au retrait d’espèces garantit aux sites marchands, en plus de la publicité gratuite, tous les webmasters et administrateurs de sites internet intelligents l’adopteront comme moyen de paiement.

Grâce à sa fonctionnalité d’appels internationaux à coûts très bas, les entreprises et particuliers se l’arracheront sans modération.

Chers amis internautes africains, j’ai le bonheur et l’immense privilège de vous inviter à découvrir Yinn en cliquant ici : YINN, la Révolution.