topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

15/10/2008

Vaincre la pauvreté

Les médecins africains particulièrement ivoiriens, sont certainement ceux qui la voient de près. Des gens qui meurent parce que la famille n’a plus de quoi payer un médicament de 3 000 FCFA. Le père de l’enfant est allé chercher depuis des heures, derrière la maladie a triomphé du petit.

pauvrete.jpg

Un mal banal est négligé, parce qu’il n’y a pas de quoi le traiter. Puis il s’aggrave et devient incontrôlable.

Elle vit au milieu de nous, en certains d’entre nous. Nuisible et tellement quotidien qu’on ne fait souvent plus attention. Dominatrice et imposante, alors qu’elle est contournable. Oui, elle n’a de réel pouvoir que ce que nous lui donnons. Il est certainement dur de la chasser, particulièrement lorsqu’on est au fond du puit, mais comme le diable, elle recule devant un homme résolu. C’est pour cela que je dis que la première victoire sur la pauvreté commence dans la tête. Il suffit que je dise comme Yvan Castanou « Maintenant ça suffit, il faut que ça change ! ».
Cela me conduira certainement à des sacrifices en terme de travail et de privation, à une meilleure organisation de mon temps, mais ma victoire et ses effets seront ma récompense.

chez_lui1.jpg
Lorsqu’on se fixe avec détermination l’objectif d’ « entreprendre à tout prix » (1e slogan du site www.okibat.com), elle panique.
Lorsqu’on décide de réussir à tout prix, elle recule.
Quand mon combat devient : « Réussir et changer mon environnement », elle disparaît.

La prise de conscience d’un seul homme peut changer la situation, une prise de conscience collective accélère les choses. Pour ma part, je suis engagé dans la guerre, et vous ?

NB : Je pense qu’un combat mené dans la dignité, avec une bonne conscience rend agréable le ciel d’où vient la pluie qui arrose nos semences.

Inscrivez vous à www.okibat.net , le jeu de simulation boursière calqué sur la bourse africaine de l'Uemoa

Commentaires

j'ai aimé votre succinct papier même si des questions restent en suspens. Comment organiser cette lutte contre la misère? De façon individuelle ou collective? Devenous-nous venir en appui à nos dirigeants politiques? Cette lutte ne sera-t-elle-pas finalement vouée à l'échec? Voila quelques questions m'inspire votre texte.

Écrit par : inza | 15/10/2008

Merci Inza pour ton commentaire. Je pense qu'un seul homme résolu peut faire bouger les choses. Lorsque la guerre est menée collectivement c'est encore mieux.

Avant de lutter contre la pauvreté en Afrique, je dois commencer par m'en sortir moi même. Par ma volonté, mon environnement ressentira les effets de ma réussite. Puis plus fort je peux mobiliser les ressources humaines, financieres et autres pour de plus grande bataille.

Je pense que le combat est d'abord individuel et commence par un changement de mentalité, c'est un enseignement biblique qui sera publier demain sur http://richman.space-blogs.com.

Cordialement

Écrit par : Richman | 15/10/2008

J'aime le débat qui a lieu ici et je vais le reprendre lors de la synthèse de cette journée sur mon blog.

Écrit par : Yoro | 15/10/2008

Si la lutte est individuelle comme tu le dis, ca veut dire que les ong de lutte contre la pauvreté n'ont pas leur place?

Écrit par : Josie | 15/10/2008

Bien sur que les ong ont leur place. Les ong c’est l’étape de celui qui est devenu un peu plus fort. On ne va pas aider les autres à sortir de la pauvreté lorsqu’on y est soi même jusqu’au cou. Dans ce cas, on peut organiser les autres autour d’un projet d’entreprise collectif, sinon ls ressources de l’ong commenceront par te nourrir toi-même (charité bien ordonné commence par soi même) – Finalement tu luttes pour qui ?

Écrit par : Richman | 15/10/2008

Inza le billet sur une explication biblique à ce que je dis se trouve ici: http://richman.space-blogs.com/blog-note/79592/l-efficacite-se-trouve-au-sommet.html

Écrit par : Richman | 15/10/2008

Les commentaires sont fermés.