topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

13/10/2008

Initiation à la bourse africaine de l'Uemoa

Depuis lundi 08 septembre 2008, le site www.okibat.net a été remis en ligne pour une nouvelle histoire. Okibat.net est un site créé en Cote d’ Ivoire, avec pour but de promouvoir la bourse à travers un jeu de simulation boursière.

Dans la mentalité populaire en Afrique francophone, la bourse est une affaire compliquée, réservée aux initiés. Les créateurs de ce jeu veulent prouver à tous ceux qui peuvent se connecter à internet sur le continent, qu’il n’en est rien. Les internautes sont amenés à investir virtuellement à la bourse régionale des valeurs mobilières de l’Uemoa (Brvm).

piece_bourse.jpg

Les cours et les noms des sociétés utilisés sont réels. Des liens sont donnés pour permettre aux joueurs de trouver des rudiments et informations nécessaires à leurs investissements.

Fonctionnement du jeu
Le joueur s’inscrit gratuitement et reçoit un compte avec de l’argent virtuel qu’il utilisera pour acheter « les actions » de son choix. Les cours des actions sont mis à jour quotidiennement dès la publication du bulletin officiel de la cote par la Brvm.

Ses ordres d’achat et de vente sont exécutés lorsque le prix proposé correspond au cours du jour. Sinon, l’ordre est mis en attente. Des frais de courtage sont prélevés sur chaque transaction comme cela se fait dans la réalité. Lorsqu’une entreprise cotée paie un dividende sur le marché réel, l’actionnaire virtuel reçoit le même montant sur son compte Okibat.net.

Pour rappeler aux membres qu’ils sont bien dans un jeu, la monnaie utilisée sur le site est appelée « bat ». Chaque page est expliquée pour permettre au plus « profane » des inscrits de se retrouver.

Les internautes peuvent ainsi s’initier et s’exercer à la bourse sans risque. Au moment où la Brvm vient de fêter son 10e anniversaire le 16 septembre 2008, ce jeu est bienvenu pour contribuer à l’amélioration de la culture boursière dans nos pays.

Les administrateurs travaillent sur d’autres options pour parfaire la convivialité entre les membres et l’apprentissage. Un systeme de messagerie permet aux membres de s'envoyer des messages privés. Avant la fin Octobre, un forum de discussion sera mis en place sur le site, puis d'autres options suivront. L'absence de culture boursière et la faible pénétration d’internet dans les pays africains (0.5% au Burkina Faso, 1.6% en Cote d’ivoire, 1.8% au Bénin ou 6.4% au Sénégal), ne les décourage pas.

Commentaires

Tellement utile cette initiation à la bourse . cela montre bien que la financiarisation de nos systèmes économiques en Afrique n'est pas un rêve.
Que les internautes se familiarisent avec le milieu boursier est d'un grand intérêt pour le recours au marché financier comme instrument capital du financement par l'emprunt, autant pour l'État que les Entreprises.
Chapeau à vous, Mr Richman et aussi à la structure Okibat.

Bonne continuation !!!

Écrit par : Krathos | 13/10/2008

Les commentaires sont fermés.